Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de André Trillard

Utilisation du magazine du Conseil général : Patrick Mareschal s’est totalement trompé

André TRILLARD, Président, et les élus du Groupe Démocratie 44, regrettent les fausses annonces faites par le Président du Conseil général. En effet, Patrick Mareschal a annoncé publiquement qu’en dénonçant la réforme des collectivités et la suppression de la taxe professionnelle dans le magazine du Conseil général, aux frais du contribuable, le conseil général était « dans son droit. Cela relève du fonctionnement institutionnel d’une collectivité que d’annoncer ce qui va se passer ». Il ajoutait que la commission nationale des comptes de campagne lui avait signalé que cela ne « rentrait pas dans des dépenses électorales puisque sans lien avec la campagne électorale en cours ».

 

Les élus du groupe Démocratie 44 regrettent que le président du conseil général ait décidé de mentir dans cette affaire. En réalité, la Commission nationale des comptes de campagne a réagi à ses propos, en affirmant, que « les propos que l’on prête à la commission sont sans lien avec les démarches visées par l’UMP ni même la polémique actuelle sur la défense ou la critique de la réforme territoriale ».

 

Le communiqué ajoute que la commission « se doit en effet de veiller à ce que les dépenses de caractère électoral soient effectivement inscrites aux comptes de campagne et qu’elles ne puissent donner lieu à un financement prohibé par la loi, tel que la prise en charge par une collectivité publique ou une personne morale autre qu’un parti politique ».

 

Ce communiqué de presse vient confirmer la réponse adressée par la Commission des comptes de campagne à André Trillard indiquant qu’elle examinera les pièces transmises par le groupe Démocratie 44 lors de l’instruction des comptes de campagne qui lui seront soumis.

 

Le Groupe Démocratie 44 demande une nouvelle fois au Président du Conseil Général de cesser toute attaque financée par le contribuable contre les réformes en cours au niveau national et de se contenter comme nous des pages d’expression politique.

 

Pour ce qui le concerne, André Trillard continue à transmettre à la Commission tous les éléments de communication susceptibles d’être réintégrés dans les comptes de campagne de la majorité régionale sortante compte tenu du caractère massif et concerté de cette campagne.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article