Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de André Trillard

Travaux dans les collèges publics

Monsieur le Président,

Mes chers collègues,

 

Ce dossier est pour moi l’occasion de vous interroger sur la position que notre collectivité entend prendre suite aux premières annonces du Ministre de l’Éducation nationale.

 

 

  1. Tout d’abord le retour à la semaine de 4 jours et demi.

Bien évidemment cela aura des conséquences financières pour notre collectivité.

Le Département étant en charge du transport scolaire, nous aurons à financer cette demi-journée supplémentaire de cours.

Pouvez-vous nous dire combien cela représente chaque année scolaire pour le Département de Loire Atlantique ?

 

  1. Ensuite la prolongation jusqu’au 6 juillet des cours et la reprise le 3 septembre.

Cette décision obligera là encore notre collectivité à mettre la main à la poche pour financer 2 journées supplémentaires de transport scolaire.

Si l’on peut comprendre la logique d’avancer au lundi la rentrée de septembre, la décision annoncée 3 semaines avant de repousser d’un jour la sortie est aberrante.

Là encore, je souhaite connaître le coût de cette annonce pour notre collectivité.

 

  1. La révision des rythmes scolaires :

Sur ce point, ce sont les communes qui seront pénalisées. En terminant les cours pour les enfants à 15h30 au lieu de 16h30, les communes vont devoir mettre en place de nouvelles activités, étendre leurs plages d’accueil. Et je pense que les plus petites communes se retourneront vers nous pour obtenir des aides pour financer les activités, les personnels encadrant et les infrastructures.

Les parents seront également pénalisés. Ils devront trouver des moyens de garde ce qui viendra logiquement amputer d’autant leur pouvoir d’achat.

 

J’ajouterai sur ces questions, la proposition incongrue d’allonger les vacances de la Toussaint après avoir indiqué que les élèves avaient trop de vacances.

Et la méthode, puisqu’aucune de ces annonces n’a fait l’objet de la moindre concertation avec les parents d’élèves, les enseignants ou les collectivités locales.

 

Je souhaite donc que vous puissiez nous indiquer comment vous entendez réagir à ces mesures qui auront un coût pour notre collectivité et que le ministre n’a pas prévu de compenser.

 

Je ne doute pas que votre réaction sera la même que si cette annonce avait été faite par le Gouvernement précédent.

 

Je terminerai mon propos par un chiffre : 50.

C’est le nombre de postes d’enseignants que l’État va créer dans l’Académie de Nantes. La moitié sera destinée à des écoles publiques de Loire Atlantique.

Grâce à cette mesure, promesse du Président Hollande, le taux d’encadrement passera de 5 à 5,03 professeurs pour 100 élèves. Autant dire, un vrai changement dans nos écoles.

Concrètement ces 25 postes représentent 0,04 professeurs de plus dans chacune de nos 560 écoles publiques.

 

J’ajoute, pour la bonne information des familles qui ont cru à cette promesse, que ces 25 nouveaux enseignants auront tous échoué au concours de recrutement des professeurs des écoles. C’est sans doute la meilleure manière de réformer l’école.

 

 

Je souhaite des réponses précises sur les questions posées.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article