Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de André Trillard

Sarkozy promet des navires russes à Saint-Nazaire

N Sarkozy 23-07-10Nicolas Sarkozy a confirmé vendredi à Saint-Nazaire, la commande d'un nouveau paquebot de 1 750 cabines par la compagnie MSC aux chantiers de l'Atlantique. Les discussions, très politiques, concernant ces deux navires de type Mistral sont en cours et le contrat n'est pas encore signé. De quoi inciter les salariés à la prudence.

 

Le discours est bien rodé. Il est d'ailleurs prononcé sans aucune note, devant des centaines d'ouvriers, au pied du Dixmude, un navire en construction pour la Marine nationale. Nicolas Sarkozy « aime » l'industrie de la construction navale et entend le prouver en revenant régulièrement à Saint-Nazaire.

 

Attendu avec circonspection, il parvient à convaincre à coups de formules chocs des ouvriers ou des élus pas vraiment suspects de sarkomania aiguë. À commencer par Joël Batteux, le maire socialiste de Saint-Nazaire, pour qui « les annonces du Président sur la navale me satisfont alors que celles du gouvernement m'inquiètent chaque jour davantage ».

 

Le paquebot Fantastica confirmé

Dans un style très volontariste, Nicolas Sarkozy rappelle l'objectif affirmé, notamment « au pire de la crise », en 2008, de sauver le site nazairien. « J'avais dit que je ne laisserai jamais fermer les chantiers. Je tiens parole car c'est stratégique pour la France », lance-t-il aux salariés de STX.

 

Mais, conscient que les beaux discours ne suffisent pas, Nicolas Sarkozy a attendu d'avoir de bonnes nouvelles pour revenir en Basse-Loire. Et d'annoncer la confirmation de la commande d'un paquebot pour la compagnie MSC. Il s'appellera Fantastica et sera le jumeau du Fantasia, livré en juin 2009. Ce nouveau navire abritera 1 750 cabines au total.

 

Dans sa besace, Nicolas Sarkozy a aussi amené des promesses de développement dans l'énergie éolienne offshore. Mais c'est évidemment l'annonce, sans conditionnel, de la construction pour la Russie de deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) de classe Mistral qui a retenu l'attention.

 

« Avec nos amis russes, vous allez fabriquer les deux BPC. Le contrat, on est en train de le négocier, mais la décision de le faire, elle, est certaine », a-t-il dit devant les salariés des chantiers navals STX. Dans la coulisse, l'optimisme présidentiel était quelque peu tempéré : « Ce dossier est très politique. Il inquiète les États-Unis et d'anciennes républiques soviétiques ». Les BPC mesurent près de 200 mètres de long pour 21 300 tonnes. Leur coût est évalué à environ 300 millions d'euros. Sur le plan social, Nicolas Sarkozy a demandé avec insistance aux chantiers STX « d'embaucher des jeunes ». Les ex-Chantiers de l'Atlantique emploient aujourd'hui 2 280 salariés et font travailler autant de personnels chez leurs sous-traitants.

 

 

Ouest France – 24/07/2010

 

N Sarkozy 23-07-10 2

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article