Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de André Trillard

Politique touristique départementale

Monsieur le Président,

Mes chers collègues,

 

Ce dossier me donne l’occasion de revenir sur les divergences de vues concernant le financement des politiques touristiques. Lors de notre dernière session, nous étions intervenu pour dénoncer le coût des campagnes de communication lancées dans le domaine touristique et notamment la campagne Oh la L.A !

 

Le vice-président en charge du Tourisme a décidé de communiquer par voie de presse les chiffres qu’ils considéraient comme exacts. Il m’a également adressé un courrier dans lequel il m’indique que la campagne Oh la L.A ! a couté 140 000 € sur le marché local et 200 000 € sur le marché national, soit 340 000 €. Il précisait également que le budget total consacré par notre collectivité au développement du tourisme était de 4.2 M€.

 

Je me permettrai de revenir, sur la base de deux documents officiels, sur nos difficultés à retrouver les chiffres annoncés.

 

Tout d’abord, dans le Programme d’Actions Touristiques, le PAT, adopté en DM 3 – 2008, il est indiqué page 41 : Déclinaison d’une stratégie marketing différenciée, sur la période 2009-2013 : 4.2 M€

Et page 40 : Création d’une vitrine touristique départementale à Nantes :

-         Investissement : 700 000 € (dont acquisition 550 000 € et travaux 150 000 €) ;

-         Fonctionnement : 1 M€ ;

-         Coût location : 150 000 €.

Soit 1 850 000€ pour cette vitrine.

 

Par ailleurs, dans le compte-rendu de la réunion du conseil d’administration du CDT du 6 octobre 2009, document signé par Yvon Mahé, nous trouvons les éléments suivants :

« Le plan marketing prévu sur 3 années pour installer la marque Oh la L.A !, sachant que l’année 2009 était consacrée au lancement de cette marque. 3 types de communication ont été mis en place :

1)      communication Interne : pour 72 000 € ;

2)      communication globale : pour 771 000 € ;

3)      communication ciblée : pour 220 000 € ».

Soit plus d’1 M€.

 

 

Ces chiffres validés par le Conseil d’administration du CDT sont donc bien loin de ce que Yvon Mahé annonce dans son courrier daté du 26 octobre.

Ce même compte-rendu indique d’ailleurs, je cite : « Résultats de la campagne : Notoriété : reste faible avant et après l’opération ».

 

Tout ça pour ça !

Il nous parait à la fois révélateur de votre gestion, mais également extrêmement inquiétant, de constater que vous vous trouvez dans l’incapacité de communiquer des chiffres corrects à notre assemblée.

 

Il ressort également, comme nous l’avions annoncé, que la campagne Oh la L.A ! n’a pas eu d’effets positifs pour notre département. Son coût et le peu de retour pour l’industrie touristique de notre département devraient vous ouvrir les yeux et vous obliger à revoir votre stratégie en redéfinissant les priorités de l’action du Conseil général dans le domaine touristique.

Ils devraient également vous inciter à plus de transparence !

 

Je vous remercie.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article