Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de André Trillard

Mise en oeuvre du Schéma numérique

 

Monsieur le Président,

Mes chers collègues,

 

 

Les nouvelles technologies n’ont cessé d’évoluer ces dernières années. Il n’en reste pas moins que nous sommes moins en phase avec notre époque aujourd’hui que nous ne l’étions en 2004.

 

Aujourd’hui, nous arrivons enfin aux choses sérieuses en apportant des réponses concrètes à la fracture numérique.

 

Je crois sincèrement que l’action du Groupe Démocratie 44 aura été importante dans ce dossier. Si je n’avais pas, avec Bernard Clouet et nos autres collègues, multiplié les interventions, les actions, les sollicitations sur le territoire, au Conseil général et à Paris, nous n’en serions sans doute pas là. Je rappelle par exemple que Bernard Clouet et moi-même étions les seuls représentants du Département, l’exécutif étant absent, de l’importante réunion régionale du SCORAN. Nous avons sans doute sauvé une situation compromise.

 

C’est bien la démonstration que nous sommes, avec mes collègues, des élus positifs, constructifs, travaillant pour l’intérêt général.

 

Je me réjouis donc que nous arrivions aujourd’hui aux aspects opérationnels pour débuter les travaux début 2013.

 

Je me réjouis également que le Département se préoccupe du sort des « pauvres », Nantes Métropole, la CARENE et CAP Atlantique relevant des opérateurs privés.

 

Ceci démontre à ceux qui en douteraient que le Département est utile. Ceci démontre également l’importance de la solidarité entre les territoires et notre volonté de rassembler et donc d’éviter les oppositions et l’augmentation des injustices entre des métropoles toutes puissantes et des territoires péri-urbains et plus ruraux démunis, laissés sur le bord de la route.

 

Un regret sur les considérations générales.

 

Ce regret concerne les aspects financiers : nous aurions largement préféré que le financement de ces opérations fasse l’objet d’une politique spécifique, nous en avons largement les moyens, plutôt que cela se fasse dans le cadre des contrats de territoires, dont les enveloppes ont été fortement diminuées grevant les capacités des communes.

Pourquoi ne pas avoir traité sur ligne budgétaire spécifique ce dossier ? Le passage par les contrats de territoires, c’est la solidarité entre les PAUVRES !

 

Néanmoins cette délibération recueillera notre soutien.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article