Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de André Trillard

Les risques du détournement du droit d’asile

S’exprimant vendredi 2 décembre, au nom du groupe UMP, dans le cadre de l’examen du Projet de Loi de Finances sur les crédits de la Mission « Immigration, Droit d’asile, Intégration », André TRILLARD a tenu à rappeler que la France est aujourd’hui, le deuxième pays d’accueil des demandeurs d’asile derrière les Etats-Unis, mais aussi le premier d’Europe. S’il est essentiel de conserver cette tradition d’accueil qui fait l’honneur de notre pays, seule une harmonisation des législations européennes permettra d’éviter les multiples  détournements de procédure liés à la générosité  de nos prestations  ou résultant de la longueur des délais de traitement des dossiers (20 mois en moyenne).


Notre situation budgétaire ne nous permet plus d’accepter les coûts résultant d’une immigration déguisée en asile et l’objectif doit être de parvenir à la mise en place d’un droit d’asile européen, a tenu à rappeler le sénateur. Dans l’intervalle, à coté du renforcement de la lutte contre les passeurs et les filières d’immigration, l’accélération des délais de traitement et la mise en place de conditions d’accès plus sélectives à la procédure permettront de recentrer le droit d’asile sur sa vocation première : celle d’assurer la protection des personnes réellement menacées, pour des raisons politiques ou religieuses, alors même  que  la plupart d’entre elles ne peuvent bénéficier aujourd’hui, dans des délais acceptables, de l’aide que la gravité de leur situation exigerait.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article