Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de André Trillard

Le département veut aider l'embrauche des plus pauvres

Social Plusieurs outils renforceront les liens avec les entreprises

«Crise ou non, les plus pauvres doivent profiter de notre dynamisme économique. » Le département, via son vice-président Alain Robert (PS), s'adressera avant tout aux entreprises en 2012. Le moyen ? Resserrer les liens et déstigmatiser les bénéficiaires du RSA.

Des aides sous condition
Les outils ? Ils sont nombreux. Leur concocter des partenariats de recrutement dans des niches en tension, par exemple. D'ici cinq ans, quelque 45% des bouchers du département devraient prendre leur retraite : « On vise 15 à 20 postes d'aide-boucher, explique alors Philippe Fayet, chef du service insertion et emploi du conseil général. Des gens sans aucune compétence dans le domaine seront formés pendant un an. » Plus largement, les liens seront renforcés avec les entreprises. « L'aéroport devrait créer des emplois, continue Alain Robert. On devrait signer un partenariat avec Vinci... » Objectif à terme : réserver 250 CDI par an.
Concrètement, des incitations à l'embauche sont aussi directement mises en place : les aides immobilières aux TPE/PME ne seront plus accordées qu'à condition d'embaucher un demandeur d'emploi « prioritaire » - dont font partie les bénéficiaires du RSA - pour cinq postes créés. Une enveloppe de 1,5 million d'euros est débloquée. « L'intention est louable, note André Trillard (UMP). Mais c'est opposer le chômeur d'aujourd'hui à celui de demain, plus jeune. Il vaudrait mieux ouvrir plus largement l'accès aux formations qualifiantes. »

 

20 Minutes - 15/12/2011

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article