Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de André Trillard

Fiscalité appliquée à la gestion des déchets

M. André TRILLARD attire l'attention de M. le ministre délégué auprès du ministre de l'économie et des finances, chargé du budget sur la vive préoccupation des collectivités territoriales en charge de la collecte et du traitement des déchets ménagers face à la hausse de la fiscalité, en particulier celle de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), appliquée à la gestion des déchets ménagers.

 

Alors que les prestations de collecte et de traitement des déchets ménagers étaient assujetties au taux réduit de TVA de 5,5 %, depuis plus d'une décennie, afin de favoriser le tri et le recyclage et de limiter la pression fiscale sur un service de première nécessité, elles sont sur le point de subir un doublement de leur TVA, en à peine deux ans (+ 1,5 point en janvier 2012 pour atteindre 7 % et 10 % au 1er janvier 2014).

 

L'impact pour les collectivités de la hausse de TVA de 5,5 % à 10 % pour la gestion des déchets ménagers est estimé entre 105 à 210 millions d'euros et l'association nationale des collectivités territoriales et des professionnels pour les déchets, l'énergie et les réseaux de chaleur (AMORCE) estime que l'ensemble des prélèvements que constituent la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP), et la part de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM) représente actuellement un coût de 1,1 milliard d'euros pour le contribuable, indépendamment des 3 points supplémentaires de TVA à venir.

 

Il lui demande donc de bien vouloir lui indiquer quelles mesures que le Gouvernement entend prendre pour limiter l'impact de cette hausse fiscale sur les collectivités territoriales, qui se verraient ,dans le cas contraire, inévitablement conduites à répercuter cette hausse sur les contribuables, alors que la fiscalité atteint déjà des niveaux difficilement supportables.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article