Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de André Trillard

Euthanasie : question écrite d’André Trillard

Monsieur André TRILLARD indique à Monsieur le Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé que le récent débat au Sénat à l’issue duquel une proposition de loi visant à légaliser l’euthanasie a été repoussée a permis de rappeler qu’un encadrement législatif très abouti avait été mis en place en 2005 pour accompagner les malades en fin de vie : la loi Léonetti dispose en effet que la volonté du malade doit être respectée et que l'acharnement thérapeutique n'est pas de mise, que chaque malade a droit à un accompagnement et à une sédation de sa douleur, et, enfin, que la culture des soins palliatifs doit être développée.

Le problème est que si des progrès réels ont été accomplis depuis 5 ans ( presque tous les CHU disposent aujourd’hui d’une unité de soins spécialisée et le nombre des équipes mobiles exerçant un rôle de conseil et de soutien auprès des équipes soignantes est aujourd’hui de près de 400), des inégalités profondes demeurent dans l’accès aux soins palliatifs ; les possibilités offertes par la loi Léonetti sont encore insuffisamment connues et parfois incomprises des malades , de leurs familles et  aussi des soignants.

A coté d’un travail d’information indispensable dans le grand public sur cette pratique de soin active qui vise à soulager les symptômes et à prendre en compte la souffrance du patient ainsi que celle de son entourage, il faut  souligner que le développement des soins palliatifs n'équivaut pas seulement à l'existence d'un nouveau secteur médical spécialisé : plus que la multiplication des lits spécialisés, lenjeu de la démarche palliative est surtout de promouvoir les conditions d'un renouvellement des manières de faire auprès des malades en  diffusant une culture des soins palliatifs à tous les échelons et dans toutes les structures du système médical.

Il lui demande ce que le gouvernement entend faire sur le plan de la formation de l’ensemble des acteurs du système de soins pour donner un élan nouveau à la politique de prise en charge de la douleur.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article